Belle Mare




Et hop, ce week-end on bouge du bord de la piscine! Parce que bon, c'est bien mignon de se dorer la pilule toute la journée en buvant des bières mais on peut pas toujours faire que ça! (quoi que ça pourrait s'envisager sans trop de difficulté).





Et direction unnouvelendroitoujaijamaisété (et oui il en reste pas mal, c'est pas si petit l'île Maurice) : Belle Mare, et un peu de la côte est qu'il y a autour.


C'est très joli mais pour les filles, vaut mieux pas mettre de jupe qui vole car le vent souffle fort!




Un peu plus sauvage que le nord, les plages sont très jolies mais il y a plus de vagues, ça change un peu du lagon tout calme (mais le lagon c'est bien quand même, et c'est beau!)




Du coup petit pique-nique en amoureux sur une zolie plage, c'est quand même mieux de boire des bières au bord de la mer!

Ganesh Chaturthi



Mise à l'eau des statues
Un petit jour férié pour notre plus grand plaisir : Ganesh Chaturthi.
L'île Maurice, contrairement à la Réunion n'est pas un dom-tom, c'est indépendant (et d'ailleurs avant c'était anglais et encore avant français). De part son histoire, ce pays a pas mal de cultures différentes.

En gros il y a eu au tout début les hollandais, mais ils n'ont pas laissé beaucoup de traces de leur passage (enfin à part détruire pas mal de faune/flore et notamment le fameux dodo). Ensuite les français sont arrivés, on planté de la canne à sucre et on ramené des esclaves pour cultiver tout ça (comme à la réunion jusque là).

Bon il s'est passé plein de trucs, les blancs étaient riches et aristocrates et les noirs esclaves. Et puis après ya eu les anglais (d'où le fait qu'on roule du mauvais côté de la route), puis encore après, l'abolition de l'esclavage (enfin!).

Et du coup, comme il fallait bien cultiver la canne à sucre et que les esclaves étaient plus gratos, on a fait venir de la main d'oeuvre d'Inde parce que c'était pas cher.
Je vous présente Ganesh

A l'heure actuelle la majorité de la population est hindoue, d'où la fête de Ganesh qui est célébrée par pas mal de monde. Il y a un carême qui précède la célébration, et le jour J, ils vont mettre des statues du dieu à la mer. Voilà donc ce que j'ai été voir ce 20 septembre.

Enfin on n'a vu que la fin de la cérémonie, où ils trempent Ganesh dans l'eau en chantant des prières. C'était sympa mais je m'attendais à quelque chose de plus impressionnant (enfin bon je suis un peu difficile quand même). J'attends avec impatience les prochaines fêtes religieuses en tout cas! (enfin religieuses pas catholique parce que ça je connais déjà!)


Le cochon des Bernaches

A l'occasion de l'anniversaire d'une amie, ce dimanche, c'est cochon grillé!
Et pour vendre un peu plus de rêve, c'est cochon grillé sur l'île aux bernaches!

Le cochon!


C'est vraiment une île que j'aime beaucoup, et en plus c'était assez désert (peut-être la saison qui veut ça).

En tout cas nous étions très tranquilles pour faire griller notre cochon!



l'île déserte qui nous accueille pour la journée


La table de pique-nique


Une heure de préparation (fabriquer un rotissoir avec des bambous, c'est pas facile!) et environ 3h de cuisson, et miam, un bon cochon!




C'est beauuuu

Bonne journée! Le retour (presque) de l'été fait du bien!

Chamarel


Pour finir la journée (enfin finir, il est à peine midi!) nous partons vers Chamarel.

View point à Plaine Champagne


La route pour y aller est magnifique et jalonnée de nombreux points de vue sur le parc national de Black river gorges.






Resto à Chamarel


Une fois à Chamarel, nos estomacs criant famine, nous cherchons un endroit pour nous restaurer (c'est bien joli la nature mais ya rien à manger). Nous finissons par trouver un petit resto bon/pas cher/avec du punch dans le menu qui est d'ailleurs conseillé par le routard.






Cascade de Chamarel






Puis entrée dans le domaine des 7 couleurs (125 roupies). On y entre en voiture et il y a deux sites avec des parkings (oui ça fait très touristes japonais qui suivent un circuit et s'arrêtent à des endroits précis prendre des photos, mais bon c'est joli quand même). Au premier, il y a un très beau point de vue sur une cascade.


Les terres aux 7 couleurs







Au deuxième, les fameuses terres de couleurs, qui sont quand même assez impressionnantes (tout est encore un fois très aménagé pour les touristes mais ça permet quand même de préserver ce magnifique phénomène naturel).
La rhumerie









Dernière étape de notre journée : la rhumerie de Chamarel. Elle a été construite en 2008 car avant il était interdit de fabriquer du rhum agricole à Maurice, il n'y avait donc que des raffineries pour le sucre (quel dommage). Du coup elle est spécialement conçue pour être visitée, il y a des petites rambardes partout pour que les touristes puissent voir les machines, ça fait presque fake.
La rhumerie




Et bien sûr, la dégustation à la fin, mais un peu bâclée, comme à Bois Chéri, on sent qu'il faut "expédier" les visites pour faire entrer le plus de monde possible. J'avais de loin préféré la rhumerie que j'avais visitée à la Réunion (oui je n'en ai pas parlé sur ce blog de mon voyage à la Réunion parce que c'est un blog sur Maurice d'abord et puis j'ai pas le temps!! Peut-être plus tard...)

Bois Chéri


Deuxième partie de cette journée dans le sud : l'usine de thé de Bois Chéri. 

Cueilleur dans un champ de thé





C'est juste à côté de Grand Bassin et il y a plein de champs de thé tous verts partout!

La visite coûte 400 roupies (cher!) et comprend un petit musée assez bien fait qui explique l'histoire du thé et plein de choses intéressantes, et ya même des dessins.


Dans l'usine, séparation du thé



Suite de la visite dans l'usine même où on découvre les différents stades de fabrication du thé, de la cueillette à la mise en sachet. C'est intéressant et ça sent bon (très bon!) mais un peu expéditif. La guide n'est pas très bavarde et on dirait qu'elle a un timing à respecter pour chaque visite.

Dégustation






La visite se termine par une dégustation dans le restaurant hyper cher du domaine. Nous sommes un peu déçues, il s'agit en fait de s'asseoir à une table avec une bouilloire et des boites de thé en carton qu'on trouve dans tous les supermarchés mauriciens. Et puis en plus il est même pas hyper bon leur thé.

Domaine de Bois Chéri




Impressions assez mitigées du coup, le domaine est très joli (comme toute cette région en fait) et la visite était malgré tout intéressante mais nous ne sommes pas convaincues par le thé mauricien ni par la formule de la visite.

Grand Bassin

Retour à Maurice après ce petit interlude rodriguais.
Profitant encore une fois de la présence de mes copines touristes, j'ai pris quelques jours pour visiter cette jolie île où il me reste encore pas mal de choses à découvrir.




Ce jour là, cap vers le sud!

1ère étape : Grand Bassin, le Ganga Talao, lac sacré pour les hindous qui y font des pèlerinages lors de la fête de Maha Shivatri (pas encore fait c'est vers février-mars).








C'est un lieu qui respire la sérénité, c'est beau, calme, ça sent l'encens. L'atmosphère est difficile à décrire avec des photos mais c'est parfait si on veut être au calme. Enfin c'est peut-être parce que c'était tôt le matin, j'imagine qu'il doit y avoir un peu plus d'agitation lors des manifestations religieuses.



Rodrigues - Tour en taxi

Grand Baie


Le 3ème jour, nous avons décidé de prendre un taxi à la journée pour faire un petit tour de l'île.









Au sommet de Rodrigues





Panorama complet, taxi super sympa, nous connaissons maintenant tous les potins de Rodrigues ainsi que son histoire.

Un joli hôtel











Visite du plus haut sommet de Rodrigues (400m à tout péter), de Grand Baie, d'une cathédrale, d'un hôtel trop chouette, d'un mémorial pour les premiers colons de l'île, d'une chapelle rigolote, et surtout, des paysages magnifiques à perte de vue.






Petite chapelle au bord de la falaise


La petite maison dans la prairie


Malheureusement, mon manque d'inattention ou de mémoire (ou les deux) a fait que je n'ai pas vraiment retenu tous les noms des endroits que nous avons visités, et mon manque de sens de l'orientation fait que je ne sais même pas trop où c'était.







Mais bon c'est pas très grave, l'important c'est que c'était joli!

Voilà un petit panorama de la journée :  photos ici





Rodrigues - île aux cocos

Après une bonne nuit de sommeil (dodo à 20h30, comme les poules!), nous avons rendez-vous avec l'île aux cocos!
C'est une réserve naturelle avec tout plein d'oiseaux.

Pointe du Diable


Départ de Pointe du diable en petite barque à moteur, on avance très très très doucement...
L'île a l'air proche mais il faut une bonne heure pour y arriver.
C'est pas juste que les rodriguais sont lents (enfin si ils sont lents quand même), c'est surtout que le lagon n'est vraiment pas profond, et d'ailleurs le bateau touche plusieurs fois le sol.





Nous débarquons donc sur l'île aux cocos, qui est déserte, à part un gardien, les gens de notre bateau et un autre bateau qui arrive un peu plus tard. Au total une dizaine de personnes. Autant dire que c'est calme! Enfin presque calme, parce qu'il y a autant d'oiseaux sur l'île que d'habitants à Rodrigues! (bon ok ça fait pas énorme mais quand même).







Après un petit rhum (ben oui 10h, c'est l'heure de l'apéro), un guide nous fait visiter l'île en nous expliquant plein de trucs très intéressants sur les oiseaux (bon j'ai un peu oublié déjà mais c'était très intéressant).



Oiseau qu'il faut pas confondre avec un autre


Puis repas, pas de barbecue cette fois ci car la viande est interdite sur l'île, mais un délicieux curry d'ourites, des espèces de poulpes qui sont une des spécialités culinaires de l'île Rodrigues.








Oiseau la vierge




Re-petit rhum (ben oui c'est le digestif), puis sieste (on est toujours très fatiguées, c'est dur les vacances) et ballade sur l'île, enfin c'est pas très grand et puis on n'a pas le droit d'aller partout pour pas trop embêter les zoiseaux.




Et pis voilà, c'est déjà fini, on rentre à Port Mathurin, il reste un magasin ouvert, ouf! On va pouvoir manger ce soir!

Plus de photos ici

Rodrigues - côte est



Premier jour de vacances : Arrivée à Rodrigues à 8h45 (je vous laisse imaginer l'heure de départ + 1h30 d'avance parce que c'est l'aéroport + 1h de route + 1/2h à chercher une station essence : oui oui on s'est levées à 4h du matin! Et même qu'on a dormi avant!)

Bref on arrive, fatiguées, mais bon vu qu'on a que 3 jours et demi sur place on va quand même pas glander (c'est pas grand Rodrigues mais ya quand même des choses à voir!)

Du coup, sur les conseils avisés de mon chéri (qui est d'ailleurs un très bon guide touristique de l'île Maurice), nous partons pour une randonnée sur la côte est, de Pointe Coton à Petit Gravier (cf la carte en dessous où, au passage, on voit bien la taille du lagon et les îles qui entourent Rodrigues)



Le joli plafond du bus

Donc nous voilà parties, en bus (qui sont joliment décorés avec des dessins au plafond) jusqu'à Pointe Coton.
Bon en fait Pointe Coton c'est pas une ville c'est un endroit.
Bon en fait on peut pas vraiment dire qu'il y ait des villes à Rodrigues, à part peut-être Port Mathurin où ya une supérette qui ferme à 18h (waouh trop tard!) et 2 restos qui ferment à 20h.
Bon j'exagère un peu mais c'est presque ça.

Quelque part après Pointe Coton




Bref, nous débutons notre périple le long de la côte, ce qui est pratique vu qu'on connait pas le chemin mais bon ça va, suivre la côte c'est pas très difficile (et on est même parties dans le bon sens!).
Et là, waouh, c'est troooop beau!!!!
Non vraiment, à côté Maurice c'est de la gnognotte (je vais perdre mon permis de séjour si j'écris des trucs comme ça moi).

Autre part après Pointe Coton



C'est sauvage, paradisiaque, ya personne nulle part (mais vraiment personne du tout!).
Donc voilà, des jolies criques, des beaux rochers, des vagues, la mer, les filaos, les palmiers... Super bueno :)
Ah oui, sauf qu'à un moment on commence à avoir faim, et là ben vu que c'est sauvage, désert et tout, à part tuer une chèvre on n'a pas trop d'idées de comment manger.
Et comme on avait oublié la machette (grave erreur), nous voilà contraintes de continuer à marcher jusqu'à éventuellement trouver une trace de vie quelque part.

La piscine du village vacances

On marche, on marche (au moins super beaucoup de temps), et là, on arrive dans un espèce de village vacances de luxe, le truc trop méga classe (désert comme tout le reste mais méga classe) avec des lits sur la plage et tout. Et dans ce village vacances, un restaurant!
Les lits sur la plage!
On rentre à reculons dedans (ben oui c'était quand même super méga classe et nous pas trop, et nos portefeuilles non plus).




Mais finalement les prix étaient beaucoup moins cher que la déco le laissait penser, et les serveuses ont été très gentilles avec nous même si on avait pas mis nos robes de soirée.

Nous dans le resto trop classe
Anse Bouteille











Après ce bon repas, une petite sieste sur la plage s'impose. Mais après une heure de dorage de pilule, il est déjà 15h et comme on a aucune idée d'où on est, nous décidons de repartir histoire de ne pas rater le dernier bus à Petit Gravier, notre destination (ah oui les bus s'arrêtent vers 16h30 à Rodrigues).





Du coup on continue la ballade tranquille, puis plus vite, puis beaucoup plus vite car l'heure tourne et on est toujours pas à la fin!

Finalement, nous ratons le bus de 5 minutes et nous rentrons donc en taxi, super sympa d'ailleurs (mais bon c'est quand même vachement plus cher que le bus le taxi).






En résumé, une très (très très) jolie rando, pas très difficile mais un peu longue si on s'arrête faire la sieste.

Pour plus de photos --> cliquez ici

Rodrigues

Pour changer un peu de Maurice, nous voilà parties Escapade à Rodrigues avec mes copines Elise et Cynthia, venues de France me rendre visite.

Bien que ça fasse partie du même pays, Rodrigues et Maurice sont deux îles bien différentes!



La petite soeur est beaucoup plus sauvage, préservée, hors du temps.
La population est presque uniquement créole, alors que les hindous sont en majorité à Maurice.









Le lagon vu de l'avion


Le lagon est impressionnant : plus de 2 fois la taille de l'île!
Du coup quand on arrive en avion, pendant un moment on ne voit que du lagon, et la terre apparaît juste avant d’atterrir, ça fait bizarre!
Les saucisses qui sèchent au soleil
Un bon dépaysement donc que je vais décrire un peu plus en détail dans les prochains articles

Le rhum arrangé

Petit article "culturel" pour changer des paysages paradisiaques :)
A Maurice, le rhum c'est bon, c'est pas cher et c'est bon.
Du coup, pour varier les plaisirs on fait du rhum arrangé.

C'est une technique très simple qui consiste à mettre tout ce qu'on veut dans sa bouteille de rhum et de laisser macérer pendant quelques semaines voire quelques mois (selon ce qu'il y a dedans).

Il y en a pour tous les goûts!

Aux fruits (fruits de la passion, litchis, agrumes ...), c'est doux, c'est bon, et... c'est traître! Le bon plan si vous voulez kidnapper quelqu'un (ou autre mais cela ne nous regarde pas) de manière douce et sans résistance...

Certains sont un peu (ou beaucoup) plus relevés, comme le fameux rhum piment! Un très bon déboucheur d'intestins, qui peut malgré tout être pas trop mauvais s'il est bien dosé (j'en ai un en préparation, je vous dirais ce que ça donne).

Et puis aux épices, à la vanille, à la noix de coco, au chou-fleur, aux champignons... Laissez courir votre imagination et inventez vos recettes!